Salamandre

Salamandra salamandra

[24/10/2019]

 

Voici un hôte que l’on retrouve parfois dans des coins humides de la ferme : la salamandre tachetée ou Salamandra salamandra pour les scientifiques.

C’est un amphibien essentiellement nocturne, qui se nourri d’araignées, d’insectes, de limaces, etc. Ce qui en fait un excellent auxiliaire du jardinier pour peu que l’on cultive le potager sans ajout chimique…

C’est une espèce protégée en France mais non menacée de disparition même si son habitat régresse et se détériore. Toujours est-il qu’adulte, à part l’homme,  elle n’a pas de prédateur en raison des glandes parotoïdes (situées derrière les yeux) lui permettant de cracher une sécrétion poison contenant des alcaloïdes pour se défendre contre tout ennemi. La peau secrète aussi des toxines cutanées. Il en résulte brûlures, voire même nausées et vomissements chez celui qui la reçoit ou la touche.

Elle hiberne l’hiver (d’octobre à mars) – la chance ! –  donc à l’année prochaine petite salamandre !

Leave a comment